Dieu, Créateur de la Science

"Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre" Genèse 1.1. Pour beaucoup d'entre nous, simplement lire ce verset de la Bible est suffisant pour nous convaincre que Dieu est notre Créateur. C'est une merveilleuse bénédiction pour une personne d'avoir cette foi. Mais pour beaucoup d'entre nous Dieu donne encore plus d'évidences dans la Bible. Si vous êtes honnêtes avec vous-mêmes, vous ne pouvez le contester. Pourquoi? Parce que Dieu nous aime tant. "Qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité" 1 Timothée 2.4.

Le prophète David a vu l'existence de Dieu dans la nature qui l'entourait et Dieu attend également de nous que nous le recherchions dans sa création et dans sa parole. "Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l'étendue manifeste l'oeuvre de ses mains" Psaume 19.2. Dieu n'a pas uniquement créé le ciel et la terre, mais il a créé des bases scientifiques pour nous permettre d'étudier son uvre. Il est vraiment impossible pour l'homme de nier l'existence de Dieu. Beaucoup ont essayé et échoué. Depuis le commencement, Dieu donne des preuves significatives que notre existence vient de quelque chose de plus grand que le hasard d'un accident de l'univers.

L'Apôtre Paul explique aux Chrétiens romains, la majesté de Dieu et ses qualités évidentes. "Car je n'ai point honte de l'Évangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, parce qu'en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu'il est écrit: Le juste vivra par la foi. La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres" Romains 1.16-21. Personne n'aura d'excuses pour ignorer et pour ne pas honorer Dieu au jour du jugement.

L'Astronomie est une science relativement nouvelle bien que l'homme recherche les étoiles depuis des milliers d'années. A l'époque du premier télescope réfractaire utilisé par Galilée en 1609, on pensait qu'il y avait seulement une centaine d'étoiles dans le ciel, parce que c'était ce que l'il humain pouvait compter. Ptolémée en a compté 1056. Tycho Brahe en a catalogué 777 et Johannes Kepler compté 1005. Il y a environ 6000 étoiles visibles à l'il nu si vous les comptez de n'importe quel endroit de la terre. La parole de Dieu souligne en Jérémie 33.22, "De même qu'on ne peut compter l'armée des cieux, Ni mesurer le sable de la mer, De même je multiplierai la postérité de David, mon serviteur, Et les Lévites qui font mon service." Puis en Genèse 22.17, "je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis." Quand Galilée a vu pour la première fois la voie lactée à travers son télescope grossissant vingt fois il a probablement réalisé qu'il y avait des millions et des millions d'étoiles. En réalité il y a de mille à deux mille milliards d'étoiles dans notre seule galaxie. Je présume que beaucoup des scientifiques qui vivaient avant la découverte de Galilée niaient la validité de ces versets. La même chose est vraie aujourd'hui quand l'homme essaye de nier l'exactitude de la Bible. L'avance des connaissances scientifiques prouvera plus tard qu'ils ont tort.

Est-ce que Job savait réellement que les étoiles pouvaient chanter? Job 38.7, "Alors que les étoiles du matin éclataient en chants d'allégresse, Et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie?" Les scientifiques de nos jours écoutent les étoiles avec les radio télescopes. Peut-être que l'homme peut commencer à réaliser l'absolue réalité de la parole de Dieu.

La connaissance que la terre est ronde est une découverte relativement récente de la science et des explorations, dans l'histoire de l'homme. A l'époque de Christophe Colomb les gens pensaient que la terre était plate et qu'un marin, si il s'aventurait trop loin en mer tomberait au bout de la terre. La connaissance que la terre est ronde est proclamée dans la parole de Dieu dans plusieurs versets de l'Ancien Testament qui ont été écrits approximativement 700 ans avant Jésus Christ. Le prophète Esaïe (40.22) écrit, "C'est lui qui est assis au-dessus du cercle de la terre, Et ceux qui l'habitent sont comme des sauterelles; Il étend les cieux comme une étoffe légère, Il les déploie comme une tente, pour en faire sa demeure." De même, Proverbes 8.27, L'Éternel explique la nature de notre terre. "Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là; Lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme." Le prophète écrit en Job 26.10, "Il a tracé un cercle à la surface des eaux, Comme limite entre la lumière et les ténèbres." Trois prophètes ont écrit à des époques différentes et malgré cela ils sont à cent pour cent d'accord.

Le fait est que les corps célestes voyagent en orbite dans l'univers. Psaumes 19.5-7, "Leur retentissement parcourt toute la terre, Leurs accents vont aux extrémités du monde, Où il a dressé une tente pour le soleil. Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre, S'élance dans la carrière avec la joie d'un héros; Il se lève à une extrémité des cieux, Et achève sa course à l'autre extrémité: Rien ne se dérobe à sa chaleur."

La géophysique est un domaine d'étude relativement récent, cependant Dieu existait avant que l'univers ne soit créé. Dans le livre de Job 26.7 le prophète écrit, "Il étend le septentrion sur le vide, il suspend la terre sur le néant." Ce passage a certainement intrigué les sages lorsqu'il fut écrit en l'an 700 avant Jésus Christ, de même que les scientifiques jusqu'à la théorie de Newton sur la loi de la gravitation. De nos jours les scientifiques ne peuvent pas faire plus que de mesurer la force de gravité. C'est invisible, elle existe mais il y a plus à savoir sur le sujet qu'uniquement le fait que la gravité tienne en place les planètes de notre système solaire à des millions de kilomètres du soleil. La gravité peut être simplement décrite par Hébreux 1.3, "Et qui, étant le reflet de sa gloire et l'empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante...."

Une connaissance de la physique est évidente dans le Nouveau Testament écrit il y a 2000 ans, où Dieu explique que toute matière est constituée de particules subatomiques (atomes) invisibles pour l'il humain. En Hébreux 11.3 les écrivains affirment, "C'est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu'on voit n'a pas été fait de choses visibles."

La météorologie est la science du temps. Puisque la météo est importante pour l'existence de toute vie sur terre, on peut s'attendre à ce que Dieu mentionne plusieurs choses à ce sujet dans sa parole. Ecclésiaste 1.6-7, "Le vent se dirige vers le midi, tourne vers le nord; puis il tourne encore, et reprend les mêmes circuits. Tous les fleuves vont à la mer, et la mer n'est point remplie; ils continuent à aller vers le lieu où ils se dirigent." En Job 36.27-29, "Il attire à lui les gouttes d'eau, Il les réduit en vapeur et forme la pluie; Les nuages la laissent couler, Ils la répandent sur la foule des hommes. Et qui comprendra le déchirement de la nuée, Le fracas de sa tente?" Ici Dieu explique à travers les prophètes les cycles du temps découverts par l'homme il y a une centaine d'années. L'homme est également un des miracles des créations de Dieu. Dieu nous a créés, il est notre Créateur.

L'humanité est aussi une création miraculeuse de Dieu, dès lors vous admettrez qu'il connait parfaitement notre nature physique et qu'il pourvoit à tous nos besoins. La biologie est tout à fait évidente dans le Nouveau Testament. La nature contagieuse de la lèpre est clairement présentée dan Lévitique 13.45-46, "Le lépreux, atteint de la plaie, portera ses vêtements déchirés, et aura la tête nue; il se couvrira la barbe, et criera: Impur! Impur! Aussi longtemps qu'il aura la plaie, il sera impur: il est impur. Il habitera seul; sa demeure sera hors du camp."

De nos jours, lorsque les médecins préparent des interventions chirurgicales, ils sont bien conscients de l'importance des mesures d'hygiène qu'ils doivent prendre pour protéger leurs malades. Les médecins couvrent aussi leur visage d'un masque pour protéger les autres de l'infection. Le Lépreux doit porter un masque comme indiqué dans le verset de la Bible, Lévitique 13.45, "Le lépreux, atteint de la plaie, portera ses vêtements déchirés, et aura la tête nue; il se couvrira la barbe, et criera: Impur! Impur!"

Le fait que cette lèpre puisse être transmise par contact direct avec le vêtement infecté est expliqué dans Lévitique 13.50-52, "Le sacrificateur examinera la plaie, et il enfermera pendant sept jours ce qui en est attaqué. Il examinera la plaie le septième jour. Si la plaie s'est étendue sur le vêtement, à la chaîne ou à la trame, sur la peau ou sur l'ouvrage quelconque fait de peau, c'est une plaie de lèpre invétérée: l'objet est impur. Il brûlera le vêtement, la chaîne ou la trame de laine ou de lin, l'objet quelconque de peau sur lequel se trouve la plaie, car c'est une lèpre invétérée: l'objet sera brûlé au feu."

L'importance des droits de Dieu sur la vie et notre dépendance envers le sang est clairement expliqué par Dieu dans Lévitique 17.10-11, "Si un homme de la maison d'Israël ou des étrangers qui séjournent au milieu d'eux consomme du sang d'une espèce quelconque, je tournerai ma face contre celui qui consomme le sang, et je le retrancherai du milieu de son peuple. Car l'âme de la chair est dans le sang. Je vous l'ai donné sur l'autel, afin qu'il servît d'expiation pour vos âmes, car c'est par l'âme que le sang fait l'expiation."

L'importance du sang dans ce monde est en réalité une image du miroir de la vie: le sang précieux du Fils de Dieu, Jésus-Christ qui est mort sur la croix pour nos péchés. Romains 5.6-9, "Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. A peine mourrait-on pour un juste; quelqu'un peut-être mourrait-il pour un homme de bien. Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. A plus forte raison donc, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous sauvés par lui de la colère."

J. Andrasik

Les chrétiens peuvent noter ce message afin d'approfondir leurs connaissances de l'Evangile du Christ dont le contenu n'a pas changé.

Toutes les références bibliques sont été prises dans la version Louis Segond (1910).

Published in The Old Paths Archive (http://www.oldpaths.com)